[Untitled] | 2. Colloque Anthropocène, Collapsologie, Justice Environnementale & consommation responsable - 16 juin 2023

cover

2. Colloque Anthropocène, Collapsologie, Justice Environnementale & consommation responsable - 16 juin 2023

Sous la direction de Damien Bazin, Mantiaba Ballet-Coulibaly

Anthropocène, Collapsologie, Justice Environnementale & consommation responsable

Après "Nature et Emotions" en 2022 qui a permis de définir différentes relations entre responsabilité sociétale et consommations socialement responsables, fragmentation de la nature et émotions ainsi que d'autres facteurs de risques et résilience, Damien Bazin, Jérôme Ballet et Emmanuel Petit ont établi que l'écologie de la peur est devenue une rhétorique courante dans les efforts visant à soutenir l'atténuation du climat.
La thèse de l'effondrement en est une version extrême, affirmant la déliquescence inévitable du monde. Ainsi la peur devient l'émotion ultime pour inciter à l'action.

Dans leur article "The Ecology of Fear and Climate Change: A Pragmatist Point of View", s'appuyant sur les travaux du pragmatiste John Dewey, ils démontrent que la peur est une émotion ambiguë. Dewey insiste sur la qualité d'une émotion. En suivant son raisonnement, cet article établit une distinction entre la peur intense et la peur modérée.
La peur intense annihile l'action, tandis que la peur modérée remplit les conditions d'une émotion de qualité qui permet l'action. Pour cette raison, la thèse de l'effondrement doit être rejetée, tandis qu'une écologie de la peur, appuyée sur la peur modérée, peut être maintenue.


Ce colloque est un deuxième volet de réflexion sur nos rapports à la nature abordera la notion de Justice environnementale et de la consommation responsable.