La revue Socio-anthropologie, fondée par Pierre Bouvier † et dirigée par Jean-Yves Boursier †, aborde les déstructurations et les recompositions qui sont au cœur de ce tournant de millénaire. La socio-anthropologie, démarche originale à la croisée interdisciplinaire, s’inscrit dans les débats actuels.

Numéros

Dernier numéro en ligne

cover

48. Faire et être avec les éléments

Sous la direction de Céline Rosselin-Bareille

« Faire et être avec les éléments » choisit d’interroger l’eau, la terre, le feu, l’air, etc. à l’échelle des corps et des dispositifs techniques associés. Les éléments sont ici considérés moins comme les catégories d’une classification que comme un point de départ à la réflexion, sans présager ni de leur nombre – variable selon les sociétés – ni de leur déclinaison, de leur intensité ou de leur combinaison. L’intention est ici de rendre compte d’activités, sans les réduire à leurs représentations, qui engagent des sujets sociaux dans des relations spécifiques aux différents éléments et environnements dans lesquels ceux-ci évoluent : comment l’alchimie transforme-t-elle en même temps la matière et celui qui la manipule ? Que mobilisent les géobiologues pour « vibrer » avec les roches, l’eau, le vent ? Comment le forgeron tempère-t-il le milieu de la forge ? De la climatisation des habitations à la respiration, est-il vraiment possible de contrôler l’air ? Faut-il toujours être contre le feu ou apprendre à danser avec lui ? Comment demeurer avec les sols argileux ? Quelles techniques corporelles sont impliquées dans la natation, la navigation ou l’entretien des rivières ? Comment raconter l’invisible de l’air, le sentiment de ne faire qu’un avec les éléments, la porosité des frontières entre les corps, les techniques et les éléments ? Voici des pistes que ce numéro invite à parcourir pour saisir les enjeux sociaux, politiques, historiques et anthropologiques de nos rapports aux matières élémentaires.