La véracité des news dans une perspective d'évolution culturelle

Hugo Mercier

Page de l'archive
Abstract :
National audience
De façon générale, les informations transmisses culturellement tendent à être justes si les personnes qui les transmettent bénéficient d’un bon feedback sur leur justesse, et à être fausses si cela n’est pas le cas. Cette règle semble bien s’appliquer à la transmission informelle de news : les rumeurs concernant assez directement les individus qui les transmettent tendent à être justes, alors que celles ne les concernant pas sont presque toujours fausses. Il en a longtemps été de même pour les news transmisses par la presse : jusqu’au 19ème siècle (au moins), la fiabilité de la presse était globalement assez basse. Dans ce cadre, les médias traditionnels (mainstream media) modernes sont une exception à la règle, puisque qu’ils transmettent des informations plutôt justes, alors même que leur audience n’est que très rarement en position de juger par eux même de la justesse de ces informations. Dans le cadre de l’évolution culturelle, je vais tenter d’expliquer les observations suivantes : (i) pourquoi les news tendent à être fausses en l’absence de bon feedback ; (ii) pourquoi un certain contexte institutionnel a rendu possible l’émergence de news généralement justes ; (iii) pourquoi l’émergence de ce type de news peut malheureusement avoir a des effets délétères sur l’environnement informationnel, tels qu’une certaine désaffection vis-à-vis des news, ou le retranchement de certains segments de la population dans le complotisme.
Published : 2023-06-12
Document Type : Conference papers

Citation

Hugo Mercier, « La véracité des news dans une perspective d'évolution culturelle », Jecis, 2023-06-12. URL : https://hal.science/hal-04199819