L'hypothèse des affordances affectives. Une théorie ethnographique du phénomène de possession

Arnaud Halloy

Page de l'archive
Abstract :
National audience
Dans cet exposé, je défends que les affects propres aux signes avant-coureurs de la transe de possession dans un culte afro-brésilien, le Xangô de Recife, gagneraient à être appréhendés en tant qu’« affordances affectives », c’est-à-dire un type d’affordance qui s’exprime préférentiellement dans le registre des affects (Halloy et Dupuis, 2017). Je procèderai en trois étapes pour défendre cette hypothèse. Je débuterai par quelques éléments de contextualisation du culte Xangô nécessaires à la compréhension des épisodes de possession décrits. Je proposerai ensuite une définition du concept d’« affordance affective », née d’une volonté d’associer une approche « néo-jamesienne » des émotions, qui insiste sur leur dimension somatique ou corporelle, et une approche « néo-batesonienne » qui les conçoit d’abord comme le « précipité sensible » (Bonhomme, 2008) d’une relation. Dans une troisième partie, je présente un épisode de possession qui, à mes yeux, met en évidence la pertinence du concept d’affordance affective pour penser la dimension interactionnelle de la transe de possession religieuse.
Published : 2023-06-12
Document Type : Conference papers

Citation

Arnaud Halloy, « L'hypothèse des affordances affectives. Une théorie ethnographique du phénomène de possession », Jecis, 2023-06-12. URL : https://hal.science/hal-04199852