L’adaptabilité d’une destination touristique littorale en Russie en périodes de crises. Le cas de la ville de Sotchi (le littoral de la mer noire)

Ekaterina Andreeva-Jourdain

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Le littoral de la mer Noire était depuis le XIXe siècle un lieu de villégiature privilégié des élites russes et des soviétiques. Mais les difficultés économiques de cette région après la chute de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et la forte attractivité d’autres destinations plus exotiques ont détourné, pour un certain temps, les touristes russes de la mer Noire. La pratique de départs en vacances dans des pays chauds (Turquie, Égypte, Thaïlande, Émirats arabes, etc.) est devenue assez courante depuis 1992 dans tous les segments de la population russe, principalement auprès des jeunes et des familles avec enfants.Cependant depuis quelques années, la fréquentation touristique du littoral russe se renforce de manière considérable et connaît une augmentation qui varie entre 10 et 30 % par an et visible surtout en périodes de crises (crise financière mondiale de 2008, crise économique russe en 2015, crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid 19 ou la crise géopolitique suite aux événements en Ukraine en 2022). Selon les statistiques officielles de l’État, 20 % de tous les flux touristiques intérieurs se dirigent vers les côtes de la mer Noire. La ville de Sotchi est le principal pôle touristique de cette zone, environ 7 millions de touristes (principalement les Russes) s’y rendent chaque année (Mairie de la ville de Sotchi, 2021). Se situant dans le champ de l’analyse de l’accès au tourisme d’un pays émergent comme la Russie, cette communication a pour objectif l’étude du rapport qui existe entre les espaces maritimes de la Russie et sa société dans un contexte spatial et géopolitique particulier effectuée sous le prisme de la politique, élément indispensable pour la bonne compréhension des systèmes touristiques du pays.
Keywords : Russie, Sotchi, Tourisme, Crise, Etat
Published : 2022-11-08
Document Type : Conference papers
Affiliation : Espaces et Sociétés (ESO) ; Université de Caen Normandie (UNICAEN) ; Normandie Université (NU)-Normandie Université (NU)-Le Mans Université (UM)-Université d'Angers (UA)-Université de Rennes 2 (UR2)-Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)-Institut de Géographie et d'Aménagement Régional de l'Université de Nantes (Nantes Univ - IGARUN) ; Nantes Université - pôle Humanités ; Nantes Université (Nantes Univ)-Nantes Université (Nantes Univ)-Nantes Université - pôle Humanités ; Nantes Université (Nantes Univ)-Nantes Université (Nantes Univ)-Institut Agro Rennes Angers ; Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Institut Agro)-Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Institut Agro)

Citation

Ekaterina Andreeva-Jourdain, « L’adaptabilité d’une destination touristique littorale en Russie en périodes de crises. Le cas de la ville de Sotchi (le littoral de la mer noire) », Colloque pluridisciplinaire AsTRES, 2022-11-08. URL : https://hal.science/hal-04090464