The voice in opera: body and language

Maurício Eugênio Maliska

Lire ce document Page de l'archive
La Voix à l’Opéra : Corps et Langage
Abstract :
National audience
Cet article analyse la voix dans le chant lyrique ainsi que son rapport au corps et au langage au sein de la clinique psychanalytique. Quand la voix se prête au chant, comme c’est le cas à l’opéra, elle semble se détacher de la forte présence du symbolique, monde du langage, pour toucher le corps. Elle fait résonner un réel du corps qui ne cesse pas de ne pas s’écrire, jusqu’à ce que la parole perde sa connexion avec le symbolique pour devenir pure voix, détachée de la loi signifiante. Dans l’opéra, la voix mise en scène ne porte pas un langage, comme dans la parole, elle n’est pas non plus celle du corps comme pur son, mais une voix qui montre le réelangage de la clinique psychanalytique.
Cet article analyse la voix dans le chant lyrique ainsi que son rapport au corps et au langage au sein de la clinique psychanalytique. Quand la voix se prête au chant, comme c’est le cas à l’opéra, elle semble se détacher de la forte présence du symbolique, monde du langage, pour toucher le corps. Elle fait résonner un réel du corps qui ne cesse pas de ne pas s’écrire, jusqu’à ce que la parole perde sa connexion avec le symbolique pour devenir pure voix, détachée de la loi signifiante. Dans l’opéra, la voix mise en scène ne porte pas un langage, comme dans la parole, elle n’est pas non plus celle du corps comme pur son, mais une voix qui montre le réelangage de la clinique psychanalytique.
Published : 2015-12
Document Type : Journal articles
Affiliation : University of Southern Santa Catarina [Florianopolis] (UNISUL)

Citation

Maurício Eugênio Maliska, « The voice in opera: body and language », Oxymoron, 2015-12. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03651490