Mémoire et résurgence

Mohamed Zinelabidine

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
National audience
La musicalité autant que la sensibilité orientale ont souvent été assimilées à l'orientalisme et à l'exotisme des caractères affectifs inhérents à cette tradition. Le chant, étant sa matrice principale, nous retrouvons dans le symbolisme des modes mélodiques, des modes rythmiques, des complexes poético-modaux un ensemble de composantes à analyser. L’oeuvre musicale est en rapport avec des éléments singuliers du langage sonore, textuel et phraséologique qu’il s’agit de relever et de traiter distinctement. Cette tradition chantée relève de la technique et de l’illumination, l’improvisation y est omniprésente chaque fois que l’instantanéité prend le dessus pour y ajouter fioritures, appoggiatures. Entre stéréotypes, schémas interprétatifs, modes de reconnaissance vocale, les traditions maghrébines, proches orientales, turques se nuancent non sans admettre des lignes de partage musical esthétique et poétique. Quels éléments d’analyse en retenir ? Comment y dénicher la transe profane et l’émoi sensoriel,ce tarab caractéristique de la tradition chantée orientale, comme un déterminant psychologique et affectif ?
Keywords : tarab, symbolisme mélodique, tradition, musique, temporalité psychique
Published : 2008-01
Document Type : Journal articles

Citation

Mohamed Zinelabidine, « Mémoire et résurgence », Revue française de musicothérapie, 2008-01. URL : https://hal-mines-paristech.archives-ouvertes.fr/hal-03433281