Repenser le revival « baroque » des anciennes bandes de violons : pour une autre lecture et une autre interprétation des sources

Luc Charles-Dominique

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
Actes de la journée d’études du 15 novembre 2018 au Palais Lascaris (Nice)
International audience
L’objectif de cette contribution, à la croisée de l’anthropologie musicale historique et de l’ethnomusicologie, est de proposer une nouvelle approche musicale des anciennes bandes de violons d’Europe occidentale, notamment françaises (techniques de jeu, fonctions des divers instruments dans la bande, structure rythmique, polyphonique et harmonique des musiques produites). En effet, alors que ces bandes anciennes font l’objet d’un important revival depuis une quinzaine d’années (notamment celle des Vingt-quatre Violons), leur dimension ménétrière originelle, qui a perduré en France jusque dans la seconde moitié du XVIIe siècle au moins, est encore généralement occultée.Si les bandes de violons ont disparu en France vers la fin du XVIIIe siècle, leur histoire s’est poursuivie jusqu’à notre époque dans certaines régions d’Europe occidentale et centrale à travers de nombreuses pratiques populaires. Il est alors loisible d’examiner leur jeu et leur structure musicale pour tenter d’en déduire quelques principes de fonctionnement des bandes anciennes, dont elles sont le prolongement direct.
Published : 2022
Document Type : Book sections

Citation

Luc Charles-Dominique, « Repenser le revival « baroque » des anciennes bandes de violons : pour une autre lecture et une autre interprétation des sources », Restitutions et patrimonialisation musicales, 2022. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03185190