Le diamant et le sablier : régénération et paradoxes dans Vision and Prayer

Jessica Stephens

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
« Vision and Prayer » de Dylan Thomas s’inscrit dans la tradition des calligrammes poétiques ; le poème s’ouvre sur une naissance biologique, puis retrace les tiraillements du périple qui mène vers un éveil spirituel. Les contradictions et les tensions qui accompagnent les différents moments, les différentes étapes de ce parcours sont aussi à l’oeuvre dans les mises en jeu des structures langagières poétiques, sonores, rythmiques et linguistiques. Comment, dans sa traduction française parue en 1991 chez Gallimard, Alain Suied restitue-t-il cet appel vers la spiritualité ? La langue française peut-elle épouser le mouvement tout dynamique du poème qui se déroule tel un récit, ainsi que la parole de Thomas qui, bien qu’écrite, s’anime et s’ancre davantage dans une tradition orale ? Comment, enfin, restituer la beauté pyrotechnique de cet ensemble, les harmonies sonores et surtout les alliances sémantiques insolites, si caractéristiques de l’écriture du poète gallois?
Published : 2015
Document Type : Journal articles
Affiliation : Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

Citation

Jessica Stephens, « Le diamant et le sablier : régénération et paradoxes dans Vision and Prayer », Cycnos, 2015. URL : https://hal.science/hal-03139746