Mythes et mythologies de Dylan Thomas: à propos de la contemporanéité de l'artiste et de son oeuvre

Christopher Wigginton

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Cet article explore l’emprise continue de Dylan Thomas sur l’imaginaire et la culture populaire, mais aussi sur la critique de celles-ci, et s’attache à déconstruire les mythes et mythologies qui entourent le personnage depuis sa mort. Pour ce faire, l’auteur étudie les multiples façons par lesquelles Thomas a été récupéré par l’industrie culturelle ; il montre comment la réception de son oeuvre est limitée, soit que les critiques voient en Thomas le poète-barde, porteur d’une énergie vitale envisagée dans le contexte d’une ère impersonnelle et bureaucratisée, soit, au contraire, qu’ils le considèrent comme l’incarnation des dangers des excès d’un romantisme ampoulé. Depuis son élévation aujourd’hui au rang d’artiste maudit, prophétique et révolté (comme Sylvia Plath, Jackson Pollock et Kurt Cobain), à l’emprunt de son nom par Bob Dylan en passant par la récupération de ses poèmes par la culture populaire (récemment dans Family Guy et Solaris), l’image de Thomas est « produite » et « re-produite », et sert à transmettre des idées liées aux notions de poésie, de nationalité, d’identité et de société.
Published : 2015
Document Type : Journal articles
Affiliation : Sheffield Hallam University

Citation

Christopher Wigginton, « Mythes et mythologies de Dylan Thomas: à propos de la contemporanéité de l'artiste et de son oeuvre », Cycnos, 2015. URL : https://hal.science/hal-03139775