Hélène Hamant

Sécurité et énergie. La politique énergétique de l’UE. Le cas du gaz russe

Lire ce document Page de ce document
Résumé :
International audience
The question of the vulnerability of the member-states of the EU and their dependance on russian gas is to be found regularly in the media headlines. This study will examine how the EU approaches this issue and how it tries to reduce its weak points. It will demonstrate that despite the fairly widespread common opinion, the EU is not such an easy pray after all. The EU is used to employing its traditional rules of action which seemingly enter into conflict with Gazprom strategy. It also has adopted some newrules. It has reinforced the control over the energy-treaties concluded by its member-member-states with outside business-partner-countries. It has taken measures to prevent supply disruptions and, finally, diversifies its resources for supplies.
La question de la vulnérabilité des États membres de l’Union européenne et de leur dépendance à l’égard de la Russie en matière gazière revient régulièrement à la une de l’actualité. Cette étude examine comment l’Union aborde cette question et comment elle travaille à réduire ses faiblesses. Elle montre que, contrairement à une opinion assez commune, l’UE n’est pas une proie si facile. Elle a des règles anciennes qui entrent en contradiction avec la stratégie de Gazprom et en a adopté de nouvelles. Elle a renforcé le contrôle sur les accords énergétiques conclus par ses États membres avec des pays tiers. Elle a pris des mesures pour prévenir les ruptures d’approvisionnement. Enfin, elle diversifie ses sources d’approvisionnement.
Keywords : energy, Gazprom, énergie, gaz, gazoducs, Gazprom, Russie, Union européenne, , Gazprom, Russie, Union européenne
Document Type : Journal articles

Citation

Hélène Hamant, « Sécurité et énergie. La politique énergétique de l’UE. Le cas du gaz russe », paru dans PSEI, Numéro 15. URL : https://hal-univ-lyon3.archives-ouvertes.fr/hal-03133072