Parcours critiques: lectures plurielles de Crossing the River de Caryl Phillips

Vanessa Guignery, Christian Gutleben

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Romancier voyageur, dramaturge itinérant, essayiste nomade, Caryl Phillips ne cesse dans ses différents écrits d'interroger les notions d'origine et d'ancrage, de déracinement et de migration. Sa propre trajectoire lui a permis de ressentir puis de transcrire ce sentiment étrange d'évoluer dans un entre-deux-« the uncomfortable anxieties of belonging and not belonging » (Phillips 2002 : 234)-qui, du Nord de l'Angleterre à New York en passant par la Caraïbe et l'Afrique subsaharienne, l'a conduit à marteler : « I recognize the place, I feel at home here, but I don't belong. I am of, and not of, this place » (Phillips 2002 : 1, 2, 3, 4). Né sur l'île de St Kitts dans la Caraïbe anglophone en 1958, Caryl Phillips grandit à Leeds et fit ses études à l'Université d'Oxford. Il publia son premier roman, The Final Passage, en 1985 après être revenu sur son île natale, et depuis trente ans, partage son temps entre l'Angleterre, St Kitts et les États-Unis où il occupa un poste de Professeur à Amherst College (Massachusetts) puis à Columbia University (New York) et enseigne à présent à Yale University (Connecticut). L'oeuvre de Caryl Phillips rend compte de ce transculturalisme et aborde des questions relatives à l'identité, l'appartenance, l'exil, l'immigration et l'expérience diasporique. Les titres mêmes de certains de ses ouvrages-fictionnels ou non-rendent bien compte de ces préoccupations : The Final Passage (allusion à l'immigration de Caribéens vers l'Angleterre dans les années 1950), A State of Independence (où un natif de St Kitts revient s'y installer vingt ans après avoir vécu en Angleterre), A Distant Shore (sur la fragilité d'une rencontre entre un Africain immigré et une Britannique dans l'Angleterre contemporaine), The European Tribe (récit de voyage dans une Europe multiraciale mais aussi raciste), Extravagant Strangers: A Literature of Belonging (anthologie de textes d'auteurs britanniques nés en dehors de la Grande-Bretagne), The Atlantic Sound (essai sur l'héritage de l'esclavage transatlantique en Afrique, en Angleterre et aux États-Unis), Foreigners: Three English Lives (qui suit le destin de trois
Published : 2016
Document Type : Journal articles
Affiliation : École normale supérieure de Lyon (ENS de Lyon)

Citation

Vanessa Guignery, Christian Gutleben, « Parcours critiques: lectures plurielles de Crossing the River de Caryl Phillips », Cycnos, 2016. URL : https://hal.science/hal-03148427