Pouvoirs religieux et construction de l’espace dans l’Entremont valaisan (1500-1850).

Sandro Guzzi-Heeb

Page de l'archive
Religious powers and the construction of spaces in the Swiss Entremont (canton of Valais, 1600-1850).
Abstract :
Il serait apparemment assez simple de représenter les pouvoirs spirituels et séculiers dominants dans la région de l’Entremont – dans le canton Suisse du Valais – à l’époque moderne. On pourrait proposer, comme le font la plupart des livres d’histoire, une carte qui indique les sphères d’influence de l’Abbaye de St-Maurice – l’une des plus anciennes d’Europe - et du prieuré du Grand St-Bernard, éventuellement avec les territoires des paroisses respectives.Mais ne serait-ce pas une grave simplification ? Une carte donnerait l’impression d’espaces homogènes et bien définis, ce qui est une illusion. Qu’est-ce qui définit donc cet espace que nous appelons l’Entremont, représenté le plus souvent sur deux dimensions ? A-t-il un volume, une hauteur ? En travaillant sur les confréries catholiques dans l’arc alpin entre 1700 et 1850, nous nous rendons compte que les pratiques des individus se réfèrent régulièrement à des croyances dans lesquelles le ciel, tel qu’il est conçu dans le catholicisme, occupe une position centrale. Ce ciel n’est pas une abstraction, mais il occupe un espace défini, bien que souple, qui est en relation étroite avec la terre, la nature et les humains. Il suffit d’étudier les ex-voto de la région pour s’en rendre compte.De l’autre côté, les limites de la paroisse, voire de la commune, représentent des frontières significatives, bien qu’elles n’aient jamais empêché des échanges avec l’extérieur ni des divisions internes. Le développement religieux depuis la Contre-réforme complexifie cet espace, en encourageant un fort investissement en œuvres pieuses locales, qui renforcent l’autonomie des villages et modifient leurs rapports avec le ciel. En effet, chaque fondation pieuse établit une relation particulière avec une portion d’espace, qui doit assurer le capital et les rentes relatives, souvent en nature.Notre contribution entend prendre au sérieux les représentations spatiales des actrices et acteurs de l’époque moderne pour comprendre comment elles/ils occupent et modifient leurs espaces, en relation souvent conflictuelle avec les pouvoirs religieux. Il s’agit de comprendre les fondements d’un modèle de développement que nous pourrions définir « l’économie catholique du salut », ainsi que ses limites et ses transformations. Cette approche permet à notre sens de relire l’histoire moderne des sociétés rurales catholiques.
Published : 2023-06-21
Document Type : Conference papers
Affiliation : Université de Lausanne = University of Lausanne (UNIL)

Citation

Pouvoirs religieux et construction de l’espace dans l’Entremont valaisan (1500-1850)., 2023-06-21. URL : https://hal.science/hal-04338206