L’intérêt délaissé. Réflexions sur la notion d’intérêt par la renonciation volontaire à l’exercice de ses droits subjectifs

Shani Sayedoff

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
National audience
Pour tenter de cerner davantage la place de l’intérêt en droit, il pourrait être pertinent de prendre le prisme « à l’envers ». Il s’agirait alors de s’interroger sur l’intérêt d’un individu lorsque ce dernier n’est pas protégé, et ce par choix. Ainsi, une étude de l’intérêt par le biais de la renonciation à ses intérêts pourrait permettre de mettre en lumière une certaine nature inhérente aux intérêts : ceux-ci sont à la fois multiples et libres. Mais plus encore, la réaction de l’ordre juridique face à cette renonciation a mis en lumière des difficultés, à savoir une forme de hiérarchisation des intérêts recherchée mais périlleuse, voire obscurcissant la notion même qu’il s’agissait à l’origine de protéger.
Published : 2023-10-03
Document Type : Journal articles
Affiliation : Université Paris-Panthéon-Assas, Centre d'Études Constitutionnelles et Politiques (CECP) ; Institut Cujas ; Université Paris-Panthéon-Assas-Université Paris-Panthéon-Assas

Citation

Shani Sayedoff, « L’intérêt délaissé. Réflexions sur la notion d’intérêt par la renonciation volontaire à l’exercice de ses droits subjectifs », Lexsociété, 2023-10-03. URL : https://hal.science/hal-04226606