Une construction d'un objet de recherche en science politique : les enjeux d'appartenance et de frontières des groupes sociaux, le cas des agriculteurs dans les Alpes-Maritimes

Prune Parriaux

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Cet article entend expliquer l’impact concret des a priori dans la construction de l’objet de recherche, à partir de la fabrique d’un objet de Science politique en train de se faire. Il s’agit d’interroger l’ensemble des prénotions que sous-tend l’objet et leur impact sur sa construction, en analysant les méthodes employées pour les identifier et les déconstruire. Néanmoins, ce travail d’objectivation n’écarte pas définitivement les prénotions et de nouvelles peuvent apparaître à différentes étapes de la recherche. Les prénotions ne sont pas seulement le fait du chercheur, qui doit composer avec les représentations du territoire et des populations étudiées.
Published : 2023-02-11
Document Type : Journal articles
Affiliation : Equipe de Recherche sur les Mutations de l'Europe et de ses Sociétés (ERMES) ; Université Nice Sophia Antipolis (1965 - 2019) (UNS)-Université Côte d'Azur (UniCA)

Citation

Prune Parriaux, « Une construction d'un objet de recherche en science politique : les enjeux d'appartenance et de frontières des groupes sociaux, le cas des agriculteurs dans les Alpes-Maritimes », Lexsociété, 2023-02-11. URL : https://hal.science/hal-03983980