Chine et Europe centrale et orientale : dans la tourmente des espoirs déçus

Olga V. Alexeeva, Frédéric Lasserre

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Created in 2012, the association of China with the16 Central European countries sparked serious fears after the 2013 launch of the Belt and Road Initiative. In the eyes of several European countries, the rapprochement of China with the countries of Central and Eastern Europe (CEE) risked making them Trojan horses of Chinese influence within the European Union. After an initial enthusiasm, CEE countries have experienced varying trajectories in their appreciation of this cooperation, ranging from officially maintaining this enthusiasm in Hungary, to a critical reassessment of its scope. How did we go in a few years from such a favorable perception, to a certain disillusionment? And what are the prospects, especially in the context of Russia's invasion of Ukraine?
Créée en 2012, l’association des 16 pays d’Europe centrale et de la Chine a suscité de vives craintes après le lancement en 2013 de Belt and Road Initiative. Aux yeux de plusieurs pays européens, le rapprochement de la Chine avec les pays d’Europe centrale et orientale (ECO) risquait de faire d’eux des chevaux de Troie de l’influence chinoise au sein de l’Union européenne. Après un enthousiasme initial, les pays de l’ECO ont connu des trajectoires variables dans leur appréciation de cette coopération, allant du maintien officiel de cet enthousiasme en Hongrie, à une réévaluation critique de la portée de celle-ci. Comment est-on passé en quelques années d’un a priori aussi favorable, à une certaine désillusion ? Et quelles sont les perspectives, surtout dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie ?
Published : 2023-03
Document Type : Journal articles

Citation

Olga V. Alexeeva, Frédéric Lasserre, « Chine et Europe centrale et orientale : dans la tourmente des espoirs déçus », PSEI, 2023-03. URL : https://shs.hal.science/halshs-03987661