Les Erinyes, le free jazz et l’au-delà du principe de plaisir

Frédéric Vinot

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
National audience
A partir du repérage d’une jouissance vocalique, comme cri, à l’œuvre dans la clinique de l’exclusion sociale, l’auteur aborde le mouvement musical appelé free jazz et le propose comme paradigme d’un traitement sinthomatique de la voix. Plus largement, ce travail est l’occasion d’une première approche du jazz par les outils de l’anthropologie psychanalytique. Y sont évoqués la fonction de la grille comme mise en forme du rapport à l’Autre dans l’improvisation, et l’invention du swing comme mise en son inouïe du pulsionnel.
Published : 2010-09
Document Type : Journal articles

Citation

Frédéric Vinot, « Les Erinyes, le free jazz et l’au-delà du principe de plaisir », Oxymoron, 2010-09. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03649229