Voix, Parole et Langage

Inês Catão

Lire ce document Page de l'archive
Voix, Parole et Langage: La clinique psychanalytique de ceux qui ne parlent pas
Abstract :
National audience
Dans le présent article, nous abordons les opérations qui président à l’instauration du fonctionnement psychique dès les débuts pour interroger, avec Lacan, le moment mythique de l’incorporation du langage. Nous partons d’une analyse métapsychologique du thème de la voix pour interroger le rôle de la pulsion invocante dans l’articulation du signifiant avec le corps réel du bébé. De nombreuses recherches faites au cours des 40 dernières années attribuent à la voix un rôle primordial dans l’installation d’un fonctionnement signifiant minimum. De même que d’autres auteurs de la psychanalyse, nous considérons qu’elle est le premier objet autour duquel s’organise le circuit pulsionnel caractéristique de l’humain. L’examen de l’échec dans la structuration d’un corps pulsionnel, par l’exemple dans la clinique de l’autisme, souligne l’importance de l’instauration d’un circuit de la pulsion en trois temps et, en particulier, du circuit de l’invocation dans l’avènement de l’instance de l’Autre et dans la constitution du sujet. Nous proposons que, dans l’autisme, la voix ne se constitue pas comme fonction psychique. Un évitement sélectif de la voix, qu’il soit défensif ou primaire, fait que celle-ci reste un son pur, un bruit, voilà pourquoi nous la nommons la voix non constituée. Notre étude théorico-clinique permet d’affirmer l’importance d’un diagnostic précoce des risques pour le développement des enfants. Vu le rôle qu’elle joue dans la constitution psychique, la voix doit être, à notre avis, utilisée comme indicateur clinique dans les diagnostics précoces des risques psychiques. Elle a en outre un rôle important à jouer dans le maniement clinique, et dans les interventions précoces dans la clinique du bébé et dans la clinique de l’enfant autiste.
Published : 2010-09
Document Type : Journal articles

Citation

Inês Catão, « Voix, Parole et Langage », Oxymoron, 2010-09. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03649184