Psychanalyser : entre divan et cité

Jean-Louis Rinaldini

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
National audience
La relecture du cas de « L’Homme aux loups » situé dans la Vienne du début du XXe siècle est l’occasion d’interroger la position éthique du psychanalyste se soutenant d’un refus de la suture. Une éthique à la recherche d’un point de parole où la parole met en acte ses points de renouvellement en rendant la langue habitable à plus d’un.
Published : 2010-04
Document Type : Journal articles

Citation

Jean-Louis Rinaldini, « Psychanalyser : entre divan et cité », Oxymoron, 2010-04. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03645001