La pulsion, entre incarnation et annonciation

Frédéric Vinot

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
National audience
Il y a une articulation nécessaire pour penser l’antinomie pulsionnelle faite d’un mouvement continu (la poussée constante) et d’une forme discontinue (le représentant-représentatif), forme limitée qui permet à la poussée illimitée de s’incarner. A ce titre, le mystère de l’Incarnation développé dans la tradition chrétienne peut être compris comme une invention culturelle (au sens de la Kultur de Freud) tentant de rendre compte de cette intersection originaire.
Published : 2010-04
Document Type : Journal articles

Citation

Frédéric Vinot, « La pulsion, entre incarnation et annonciation », Oxymoron, 2010-04. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03645555