Immanence and transcendence in The Power and The Glory. Graham Greene and Joseph Conrad

Catherine Delmas

Lire ce document
Abstract :
Les deux concepts opposés d’immanence et de transcendance créent une tension qui nourrit le débat religieux et le questionnement métaphysique dans The Power and the Glory et tisse des liens thématiques et intertextuels entre Greene et Conrad. Bien que les deux écrivains aient souhaité dépeindre la corruption et le mal inhérents à la nature humaine et aient mené leurs lecteurs au « cœur des Ténèbres », ils offrent deux réponses différentes à l’angoisse existentielle, néanmoins illustrée par des images cosmiques similaires. Greene résout le paradoxe entre immanence et transcendance par le concept de Felix Culpa tandis que la vision imaginaire d’un vide métaphysique chez Conrad ne laisse aucune place à la transcendance.
Published : 2010-03-10

Citation

Catherine Delmas, « Immanence and transcendence in The Power and The Glory. Graham Greene and Joseph Conrad », Cycnos, 2010-03-10. URL : http://epi-revel.univ-cotedazur.fr/publication/item/302