La contribution internationale à la sauvegarde des ressources naturelles en Afrique Centrale

Alexis Ndui-Yabela

Page de l'archive
La contribution internationale à la sauvegarde des ressources naturelles en Afrique Centrale: soutenue le 25 novembre 2005, sous la direction d’Alain Piquemal
Abstract :
Résumé de thèse
In the right heart of the African continent, the sub-region of Central Africa has important natural resources. Unfortunately, those resources are lately facing an irrational exploitation, portending an environmental situation of crisis in a short term. Aware of those threats, Central African’s States and international community multiply many-sided strategies in order to reverse the tend. Many initiatives are recorded during the last years as much at the level of management political review as regards operational activities. This study tries to review some of them and show Central African’s States and civil society work hard, with the help of many internationals partners, to safeguard natural resources in prospect of a sustainable development. In this part of the world, the international environment law doesn’t stay on a theoretical level, but found expression in some concrete and field realizations.
Située au cœur du continent africain, l’Afrique centrale est une sous-région qui dispose d’énormes potentialités en ressources naturelles. Malheureusement, l’exploitation parfois mal conduite de celles- ci laisse présager, depuis quelques années, une situation de crise environnementale à brève échéance. Pour inverser cette tendance, les États centrafricains et la communauté internationale ne cessent de multiplier ces dernières années des stratégies en vue d’assurer la sauvegarde de ces ressources. De nombreuses tentatives ont ainsi été engagées dans la sous-région tant sur le plan de la « re-formulation » des politiques de leur gestion qu’en ce qui concerne les activités opérationnelles. La présente étude essaie d’en dresser un bilan et met en relief les voies selon lesquelles les États d’Afrique centrale ainsi que la société civile s’efforcent, avec le concours de nombreux partenaires internationaux de gérer les ressources naturelles renouvelables dans une perspective de développement durable. Au fil de ces pages, le lecteur pourra se rendre compte que le droit international de l’environnement n’est pas resté au stade de la théorie. Dans cette partie du monde, il s’est traduit autant que faire se peut par des actions concrètes développées sur le terrain.
Published : 2006-03
Document Type : Journal articles

Citation

Alexis Ndui-Yabela, « La contribution internationale à la sauvegarde des ressources naturelles en Afrique Centrale », Perspectives internationales & européennes, 2006-03. URL : https://shs.hal.science/halshs-03279462