EUNAFVOR MED opération IRINI à l'épreuve des défis contemporains de l'Union de la région de Méditerranée centrale

Chloé Peyronnet

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
2021 saw the end of the first year of activity of operation EUNAFVOR MED IRINI, displayed in 2020 as breaking with the late EUNAVFOR MED operation Sophia which has been focused on migration control. The comparison of the legal bases and programmatic documents of Sophia and IRINI shows a strengthening of the missions of EUNAVFOR MED regarding the implementation of UN resolutions providing for restrictive measures against Libya, which goes along with a redefinition of its operational area including Libyan territorial waters. Certainly the nomenclature of IRINI’s mandate differs from that of Sophia’s. However, their missions regarding migratory control turn out to be identical, their remoteness from Italian territorial waters having the effect of limiting the search and rescue obligation of the EU and its member States in aid of the support to the Libyan authorities. While IRINI’s contribution to the implementation of UN resolutions is made difficult by the intertwining of the challenges the EU is facing in the central Mediterranean region, the migratory component of its mandate finds renewed support in a preset EU-Libya cooperation that the Libyan conflict did not called into question.
2021 a marqué la fin première année d'activité d'EUNAFVOR MED opération IRINI, présentée en 2020 comme rompant avec feu EUNAVFOR MED opération Sophia. Cette dernière était en effet centrée sur le contrôle migratoire. La comparaison des bases juridiques et des documents programmatiques de Sophia et d'IRINI montre un renforcement des missions d'EUNAVFOR MED relatives à l'application des résolutions onusiennes prévoyant des mesures restrictives à l'encontre de la Libye, lequel s'accompagne d'une redéfinition de sa zone d'opération incluant les eaux territoriales libyennes. Si la nomenclature du mandat d'IRINI diffère de celle du mandat de Sophia, leurs missions en matière de contrôle migratoire se révèlent similaires, l'éloignement géographique des eaux territoriales italiennes ayant pour effet de limiter l'obligation de recherche et le sauvetage de l'Union et de ses États membres au profit de l'appui aux autorités libyennes. Alors que la contribution d'IRINI à l'application des résolutions onusiennes est rendue difficile par l'entremêlement des défis auxquels l'Union européenne fait face dans la région de Méditerranée centrale, le volet migratoire de son mandat trouve un appui renouvelé dans une coopération UE-Libye préétablie que le conflit libyen n'a pas remise en question.
Published : 2022-02-28
Document Type : Journal articles
Affiliation : Université Panthéon-Assas (UP2)

Citation

Chloé Peyronnet, « EUNAFVOR MED opération IRINI à l'épreuve des défis contemporains de l'Union de la région de Méditerranée centrale », PSEI, 2022-02-28. URL : https://shs.hal.science/halshs-03591661