L’ambivalence du rôle de la doctrine à l’égard du droit du maintien de la paix et de la sécurité internationales

Rosalie Le Moing

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Peacekeeping Law’s normative development raises concerns regarding scholars’ function. As traditionally observed in Public International Law, scholars are useful regarding both identifying and creating applicable law. There is nevertheless a specific character of scholars considering Peacekeeping Law, that arises from stakes arising inherent to this branch of Law. This originality leads to a singular legal scope of doctrinal controversies regarding identifying applicable law, and to unusual tools to influenceapplicable law’s formation.
Le développement normatif considérable du droit du maintien de la paix et de la sécurité internationales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale interroge sur le rôle accordé à la doctrine. Si la double fonction traditionnelle de celle-ci – portant à la fois sur l’identification et la formation du droit positif – est bien confirmée, les enjeux inhérents à cette branche du droit expliquent l’originalité du rôle de la doctrine en la matière. Elle se manifeste tant à l’égard de l’identification du droit positif, reposant sur la portée juridique singulière des controverses doctrinales, que de la formation du droitapplicable, nécessitant le recours par la doctrine à des outils originaux.
Published : 2022-03-07
Document Type : Journal articles
Affiliation : Équipe de droit international, européen et comparé (EDIEC) ; Université Jean Moulin - Lyon 3 (UJML) ; Université de Lyon-Université de Lyon

Citation

Rosalie Le Moing, « L’ambivalence du rôle de la doctrine à l’égard du droit du maintien de la paix et de la sécurité internationales », PSEI, 2022-03-07. URL : https://univ-lyon3.hal.science/hal-03088773