Le devoir de désobéissance

Anne Rainaud

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Le devoir d'obéissance est un principe hiérarchique structurant de l'armée. Pour autant, la période immédiatement postérieure à la seconde guerre mondiale va faire évoluer le droit. Le militaire est alors placé juridiquement dans une situation paradoxale car il existe désormais en droit positif autant un devoir d'obéissance, règle de base fondamentale dans l'armée, qu'un devoir de désobéissance, dicté par un droit de conscience impérieux, ou encore par des normes fondamentales de droit international en ce qu'elles imposent des considérations élémentaires d'humanité. Reste que ce devoir de désobéissance est difficile à mettre en œuvre. Dès lors, celui-ci devrait pouvoir être complété par un utile droit d'alerte qui n'est qu'à l'état embryonnaire, au moins dans l'armée.
Published : 2022-03-08
Document Type : Journal articles
Affiliation : Centre d’Etudes et de Recherche en Droit Administratif, Constitutionnel, Financier et Fiscal (CERDACFF) ; Université Nice Sophia Antipolis (1965 - 2019) (UNS)-Université Côte d'Azur (UniCA)

Citation

Anne Rainaud, « Le devoir de désobéissance », Lexsociété, 2022-03-08. URL : https://hal.science/hal-03601647