Écouter sous l'eau

Michel Redolfi

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
L'eau matérialise le son, le substantifie, le rend épais, palpable et pénétrable. La "matière sonore" n'est plus une image du vocabulaire musical : l' eau et le son, entrelacés au niveau moléculaire, créent une matière fluide et sonique que l' on ne se contente pas d' ob server pour ses reflets de surface, mais dans laquelle on s' enfonce pour goûter son volume, sa masse, sa chaleur et ses vibrations. Fluide et Sonique est une "musique amorphe" au sens étymologique du terme; c' est en f ait une substance acoustique, mesurable indifféremment en mètres cube, en décibels, en degrés cen tigrades ou en hertz. L' auditeur est libre de la traverser quand il le veut, comme il le veut, et d'y découper des f ormes mentales personnelles. Le concert subaquatique est un "réservoir onirique" M.R. Extrait des notes du programme de Fluide et sonique (Sonic Waters), premier concert subaquatique en piscine, Festival de la Rochelle, juillet 1991
Published : 1991
Document Type : Journal articles

Citation

Michel Redolfi, « Écouter sous l'eau », Alliage, 1991. URL : https://hal.science/hal-03419532