L’Espagne d’une politique au féminin à une politique féministe

Carole Viñals

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Après la crise de 2008 qui a ébranlé l’Espagne et les mouvements sociaux qui en ont résulté, le féminisme et les questions de genre qui avaient déjà été au cœur de la politique de Zapatero ont gagné une nouvelle forme de visibilité. Désormais les deux capitales Madrid et Barcelone sont gouvernées par deux figures de femmes « puissantes », Manuela Carmena et Ada Colau. Mais ces deux femmes défendent deux postures différentes par rapport au féminisme. Alors que la première, qui appartient à la génération qui a connu le franquisme, met en avant la notion de la culture féminine, la seconde, née en 1974, défend ouvertement une politique féministe qui imprègne de manière transversale toute sa politique municipale.
Published : 2017-12-21
Document Type : Conference papers

Citation

Carole Viñals, « L’Espagne d’une politique au féminin à une politique féministe », Nouveaux Imaginaires, 2017-12-21. URL : https://shs.hal.science/halshs-01665668