Méthodologie pour un diagnostic partagé : les acteurs sociaux à l’épreuve de l’errance des jeunes

Pascal Le Rest

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Dès la fin des années 1990, de nombreux intervenants de l’action sociale observent sur le territoire de Chelles, dans l’est parisien, une problématique inquiétante, l’errance des jeunes adultes de 18 à 25 ans. Il n’existait pas alors de réponse partenariale et inter-institutionnelle à cette réalité même si les institutions du travail social devaient gérer des files d’attentes au quotidien. De ce fait, les dispositifs d’aide et de soutien ancrés sur le territoire se retrouvaient confrontés à une intervention sociale délicate. C’est pourquoi la volonté de réaliser un diagnostic partagé se manifeste. Cet article rend compte, pas à pas, de l’intérieur, de la démarche de production de ce diagnostic partagé. La description de l’action en train de se faire, à partir de la « cuisine du social », est réalisée par le producteur même du diagnostic partagé, conseiller technique d’une association, doublé d’un ethnologue et ethnométhodologue.
Published : 2009-06-04
Document Type : Conference papers
Affiliation : Université de Tours (UT), epi-revel, Catherine Félix, Julien Tardif

Citation

Pascal Le Rest, « Méthodologie pour un diagnostic partagé : les acteurs sociaux à l’épreuve de l’errance des jeunes », Actes éducatifs et de soins, 2009-06-04. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03424505