Normalité temporelle, normalité familiale : le temps, préoccupation et matière premières du "care" parental

Natalia La Valle

Page de l'archive
Abstract :
publication en ligne: http://revel.unice.fr/symposia/actedusoin/
International audience
Even though care responsabilities raise many practical, scientific and political questions, few studies address care and childcare as situated activities, as an accomplishment of and over time(s). From an ethnomethodological perspective we will analyse video excerpts of family interactions at home to illustrate two kind of action-ordering methods deployed in parent-children interactions: a) parental orientations to the degree of receivability, disruptibility, etc. of children's evening requests, and some consequential negociations around the preservation of adult's own activity; b) parental control on individual children's activities (their lenght or tone) and the transition work to a joint activity. We will show how these practices of home life coordination, together with the accounts and rationalities mobilized throughout, are distinctive features not just of parental care but also, more widely, of family life as ordered experience, as art of everyday life and as co-production of a shared time-world. Pointing the anchoring of care in multiple temporalities as well as in complex socio-technical ecologies, this article stresses the importance of moral and educational aspects of everyday life routinization, via the analysis of talk-in-interaction practices that both shape and are shaped by the domestic time-space.
Le care pose de nombreuses questions pratiques, scientifiques et politiques. Pourtant il n'est que peu étudié en tant qu'activité située. Avec une approche ethnométhodologique et pragmatiste, et sur la base d'analyses vidéo, nous aborderons deux procédés interactionnels relevant du care parental et, plus largement, de l'organisation de la vie familiale domestique : a) les définitions et négociations à propos du caractère plus ou moins recevable ou perturbateur des sollicitations formulées par les enfants à l'adresse d'un parent ; b) les définitions et négociations à propos de la durée ou du « ton » d'activités individuelles menées par les enfants. Nous montrerons en quoi ces pratiques de coordination de l'action et les justifications/rationalités qu'elles mobilisent sont constitutives du care destiné aux enfants, mais aussi, plus globalement, de l'organisation de la vie domestique familiale comme expérience ordonnée, comme art du quotidien et comme co-production d'un monde-temps partagé. Soulignant l'ancrage du care dans des temporalités multiples et dans des écologies socio-techniques complexes, cet article abordera des aspects moraux et éducatifs de la routinisation de la vie quotidienne, au moyen d'analyses de pratiques langagières et interactionnelles produites dans l'espace-temps, et le produisant à leur tour.
Published : 2009-06-04
Document Type : Conference papers
Affiliation : Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations (ICAR) ; École normale supérieure - Lyon (ENS Lyon)-Université Lumière - Lyon 2 (UL2)-INRP-Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines (ENS LSH)-Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Felix C., Tardif J., conseil scientifique

Citation

Natalia La Valle, « Normalité temporelle, normalité familiale : le temps, préoccupation et matière premières du "care" parental », Actes éducatifs et de soins, 2009-06-04. URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00377465