Far from the Madding Crowd : The Rest is Silence

Jean-Charles Perquin

Lire ce document
Abstract :
La lecture de Far from the Madding Crowd nous donne à voir que le silence n’est ni un thème ni un problème dans le roman de Thomas Hardy, mais plutôt une structure globale qui permet au récit et à ses personnages de se déployer. Gabriel Oak passe du rôle d’amoureux discret à celui d’amoureux silencieux, en acceptant, à la fin du chapitre quatre, de taire son amour rejeté, et ainsi de rejoindre le silence narratif dont la trajectoire va jusqu’au mariage discret de Gabriel avec Bathsheba, au dernier chapitre. L’ensemble du roman s’articule autour de ce qui, réduit au silence, ne peut se taire, tout en ne parvenant pas à se dire clairement.
Published : 2012-01-16

Citation

Jean-Charles Perquin, « Far from the Madding Crowd : The Rest is Silence », Cycnos, 2012-01-16. URL : http://epi-revel.univ-cotedazur.fr/publication/item/261