Entretien avec Jean-François Ramon, directeur du CCSTI de Thionville

Jean-François Ramon

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Le CCSTI (Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle) est issu d'une initiative de l’État et de la ville de Thionville qui, en 1984, ont signé une convention culturelle prévoyant de création. «Ouvrir la culture au champ de la connaissance scientifique et technique», ou encore «mettre la science en culture» , telle était l'ambition affichée par les promoteurs du centre à sa création. A cette époque, même si un débat national avait lieu depuis plusieurs années sur la nature et les enjeux de la CCSTI, la région Lorraine y avait peu participé et l'idée d'agir dans ce domaine était assez nouvelle. les exemples ou les expériences sur lesquels nous aurions pu orienter notre action étaient relativement peu nombreux. Devions-nous travailler à la sauvegarde du patrimoine industriel, et en particulier à la sauvegarde des archives du monde du travail ? Devions-nous, en d'autres termes, mettre en place un musée de la sidérurgie comme certains le proposaient ? Fallait-il devenir un centre de ressources et de documentation pour le grand public? Fallait-il encore devenir l'instrument de promotion du monde de la recherche et des nouvelles industries dans notre région ? Ou bien fallait-il enfin devenir tout cela à la fois ?
Published : 1990
Document Type : Journal articles
Affiliation : Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)

Citation

Jean-François Ramon, « Entretien avec Jean-François Ramon, directeur du CCSTI de Thionville », Alliage, 1990. URL : https://hal.science/hal-03400909