Préface chinoise

Paul Feyerabend

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Paul Feyerabend est le Till Eulenspiegel de l'épistémologie. Son esprit incisif, ses salubres provocations, ont largement contribué à dépoussiérer le débat sur la nature de la science et à transformer beaucoup de certitudes rassises en questions ouvertes. La précision et l'érudition de ses analyses historiques et philosophiques ne rendent pas la tâche facile à qui veut relever le défi de ses thèses paradoxales. Paul Feyerabend enseigne la philosophie des sciences à l'université de Berkeley et à l'Institut Polytechnique de Zürich. Après Contre la Méthode (Esquisse d'une théorie anarchiste de la connaissance) [Editions du Seuil, "Science Ouverte",1979; "Points Sciences", 1988], ouvrage désormais classique, vient de paraître en version française son dernier livre, au titre et au contenu non moins iconoclastes... mais non moins argumentés, Adieu la Raison [Editions du Seuil, "ScienceOuverte", 1989]. A cette occasion, Paul Feyerabend nous a confié le texte original de sa toute récente préface à une édition de Contre la Méthode en... chinois-dont on se demande avec intérêt si elle va être effectivement publiée. On y trouvera l'expression concentrée de ses positions.
Published : 1989
Document Type : Journal articles
Affiliation : University of California [Berkeley] (UC Berkeley) ; University of California (UC)

Citation

Paul Feyerabend, « Préface chinoise », Alliage, 1989. URL : https://hal.science/hal-03389639