Le cerveau d'Einstein

Roland Barthes

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
extrait de Mythologies, Seuil, 1970
International audience
Le cerveau d'Einstein est un objet mythique: paradoxalement, la plus grande intelligence forme l'image de la mécanique la mieux perfectionnée, l'homme trop puissant est séparé de la psychologie, introduit dans un monde de robots ; on sait que dans les romans d'anticipation, les surhommes ont toujours quelque chose de réifié. Einstein aussi : on l'exprime communément par son cerveau, organe anthologique, véritable pièce de musée. Peut-être à cause de sa spécialisation mathématique, le surhomme est ici dépouillé de tout caractère magique ; en lui aucune puissance diffuse, aucun mystère autre que mécanique: il est un organe supérieur, prodigieux, mais réel, physiologique même. Mythologiquement, Einstein est matière, son pouvoir n'entraîne pas spontanément à la spiritualité, il lui faut le secours d'une morale indépendante, le rappel de la "conscience" du savant.
Keywords : Einsten, Mythe, Savant
Published : 1989
Document Type : Journal articles
Affiliation : École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Citation

Roland Barthes, « Le cerveau d'Einstein », Alliage, 1989. URL : https://hal.science/hal-03389780