Un baroque fractal

Severo Sarduy, Carlos Ginzburg

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Comme toujours, le point de départ est un triangle, dont les sommets sont : une idée -en apparence très simple, de celles à quoi n'importe qui aurait pu penser, comme l’œuf de Colomb -, un auteur, un livre. Le triangle, par une fécondité d'abord imprévisible, que rien ne permettait de discerner, se démultiplie et ses occurrences multiples finissent par s 'imposer un peu partout, par devenir la mesure d'un grand nombre d'expériences. Davantage: cette idée, cet homme, ce livre, sont bientôt l'emblème de l'époque, un diagramme du temps qui passe. C'est ce qui se produit aujourd'hui à partir du fractal, et avec ce trait particulier que sa dissémination est inscrite dans son principe même. L'auteur, comme on sait, c'est Benoît Mandelbrot, ce physicien non-conformiste, spécialiste en "figures et variations irrégulières" ; le livre, Les objets fractals, forme, hasard et dimension (Flammarion, 1975); l'idée, c'est la mise en forme d'un monstre mathématique, que je vais tenter de mon mieux de toréer.
Published : 1989
Document Type : Journal articles
Affiliation : Radiodiffusion-télévision française (RTF)

Citation

Severo Sarduy, Carlos Ginzburg, « Un baroque fractal », Alliage, 1989. URL : https://hal.science/hal-03376664