Accepter l’inacceptable : étude des stratégies de la marine face au refus de la transportation coloniale des forçats du bagne de Rochefort (1849-1854).

Grégory Beriet

Lire ce document
Abstract :
Notre article se propose d’étudier les stratégies de refus utilisées par les forçats du bagne de Rochefort pour éviter la transportation. Ne pouvant les contraindre en vertu du principe de non rétroactivité des lois, l’administration maritime va quant à elle tenter de convaincre ces derniers, avant d’user de méthodes plus coercitives. Notre propos s’articulera principalement autour de la trame narrative de cette liquidation du bagne de Rochefort, dont les derniers forçats seront évacués en 1854. Dans cette perspective, nous utiliserons principalement les correspondances du commissaire du bagne de Rochefort, qui rassemblent des informations relatives aux plaintes et objections des détenus. Mais nous analyserons également les registres de punitions et les archives du tribunal maritime spécial, en cherchant à comprendre en quoi les infractions peuvent traduire des modalités pratiques de refus.
Published : 2012-06-01

Citation

Grégory Beriet, « Accepter l’inacceptable : étude des stratégies de la marine face au refus de la transportation coloniale des forçats du bagne de Rochefort (1849-1854). », Cycnos, 2012-06-01. URL : http://epi-revel.univ-cotedazur.fr/publication/item/246