L’analyse comparative des violences collectives dans l’espace urbain : France, Russie, Pologne

Lukasz Jurczyszyn

Lire ce document
Abstract :
Cet article porte sur les violences urbaines et s’appuie sur trois contextes nationaux différents : la France, la Russie et la Pologne. Il est le fruit d’une analyse basée sur 63 entretiens individuels et 20 collectifs, trois focus groups et les observations participantes dans toutes les villes et quartiers qui ont récemment été le cadre d’émeutes urbaines. En France, il s’agit d’émeutes qui se sont déroulées en banlieue parisienne et qui ont un caractère social, d’abord, au Val-Fourré en novembre 2005, puis à Villiers-le-Bel en novembre 2007. Dans les contextes russe et polonais, il s’agit de violences nationalistes/racistes. D’abord, en Russie, dans la ville de Kondopoga, nous avons voulu comprendre les émeutes de septembre 2006. Ensuite, en Pologne, à Brzeg, l’analyse porte sur les émeutes de janvier 2008. Le deuxième axe de notre travail repose sur les actions médiatrices, y compris des initiatives médiatiques qui visent à réduire la violence apparue.
Published : 2013-07-29

Citation

Lukasz Jurczyszyn, « L’analyse comparative des violences collectives dans l’espace urbain : France, Russie, Pologne », Cycnos, 2013-07-29. URL : http://epi-revel.univ-cotedazur.fr/publication/item/214