Le rituel entre orthodoxie et pratiques populaires : sacrifice et mascarade au Maroc

Toufik Ftaïta

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
La mascarade caractérisée par des inversions sexuelles et politiques a souvent été appréhendée comme une survivance païenne en terre d'Islam. Ainsi, lors de la période coloniale, de nombreux travaux s'intéressant à l'Afrique du Nord ont essayé de séparer les rituels et les pratiques populaires de l'orthodoxie musulmane, voyant dans ces pratiques les résurgences d'une ancienne religion. Une relecture des rituels-et notamment de la mascarade et du sacrifice musulman « Aid El Kébir »-à la lumière de certains travaux, notamment ceux de Abdallah Hammoudi, révèlent au contraire les articulations nécessaires entre orthodoxie et rituels populaire.
Published : 2019
Document Type : Journal articles
Affiliation : COMUE Université Côte d'Azur (2015-2019) (COMUE UCA)

Citation

Toufik Ftaïta, « Le rituel entre orthodoxie et pratiques populaires : sacrifice et mascarade au Maroc », Revue (In)Disciplines, 2019. URL : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01990550