Le projet d’un Service national universel (SNU)

Patrice Buffotot

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
After recalling how the national Service was created, from military service, how it developed before being "suspended", shows that it did not disappear from the spirit of the French who remained attached to it, nor from political projects. This explains the interest of many candidates in the last presidential election on his return. One of them, Mr. Macron, having been elected, is witnessing an early implementation of this project. It remains to be known whether this project is "feasible", in line with the military and societal needs of the country or whether it is an outdated logic and rather expresses the contradictions of the French political class.
Après avoir rappelé comment le service national fut créé, à partir du service militaire, comment il se développa avant d’être « suspendu », montre qu’il ne disparut ni de l’esprit des Français qui lui restèrent attachés, ni des projets politiques. Cela explique l’intérêt porté par beaucoup de candidats à la dernière élection présidentielle, à son retour. L’un d’entre eux, M Macron, ayant été élu, on assiste à un début de mise en œuvre de ce projet. Reste à savoir si ce projet est « faisable », en phase avec les besoins militaires et sociétaux du pays ou s’il relève d’une logique dépassée et exprime plutôt les contradictions de la classe politique française.
Published : 2018-01
Document Type : Journal articles
Affiliation : Centre de recherches politiques de la Sorbonne (CRPS) ; Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (UP1)-Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)

Citation

Patrice Buffotot, « Le projet d’un Service national universel (SNU) », PSEI, 2018-01. URL : https://shs.hal.science/halshs-03156338