Des « pics » dans les crises du désarmement

Jean-François Guilhaudis

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Major developments in the disarmament crises in Syria, North Korea and Iran occurred in 2017 and 2018. In Syria, the force was used again, in the name of disarmament, but without results. North Korea has crossed the line, it has become a de facto nuclear power, which has favoured a considerable evolution of the North Korean file. In the short and medium term, however, it is the American withdrawal from the Iranian nuclear agreement, which is the most disruptive from the point of view of disarmament and, more broadly, from international relations.
Des évolutions majeures des crises du désarmement de Syrie, Corée du nord et Iran, sont intervenues en 2017 et 2018. En Syrie, la force a été employée une nouvelle fois, au nom du désarmement, mais sans résultat. La Corée du Nord a franchi la ligne, elle est devenue une puissance nucléaire de facto, ce qui a favorisé une évolution considérable du dossier nord-coréen. A court et moyen terme, c’est toutefois le retrait américain de l’accord nucléaire iranien, qui est le plus perturbateur du point de vue du désarmement et, plus largement des relations internationales.
Published : 2019-03
Document Type : Journal articles
Affiliation : Centre d'études sur la sécurité internationale et les coopérations européennes (CESICE ) ; Sciences Po Grenoble - Institut d'études politiques de Grenoble (IEPG)-Université Grenoble Alpes [2016-2019] (UGA [2016-2019])

Citation

Jean-François Guilhaudis, « Des « pics » dans les crises du désarmement », PSEI, 2019-03. URL : https://shs.hal.science/halshs-03157474