Jean-François Guilhaudis, Louis Balmond

Les capacités navales des Européens (II) : Les marines européennes, ensemble organisé, habitué à l’action commune, et capable d’exercer de manière autonome les grandes fonctions stratégiques ?

Lire ce document Page de ce document
Résumé :
International audience
Second part of the study of European naval capabilities, this article examines whether they form an organized whole, accustomed to common action, and capable of carrying out the main strategic functions autonomously. Beyond their diversity and specificities, the European navies form an organized ensemble, accustomed to common action, of a global dimension. But their ability to assume Europe’s security and defence autonomously, in the medium and long term, requires a determined effort to plan and organize operational capabilities and to develop a European decision-making mechanism.
Deuxième volet de l’étude des capacités navales des Européens, cet article examine si elles forment un ensemble organisé, habitué à l’action commune, et capable d’exercer de manière autonome les grandes fonctions stratégiques. Au-delà de leur diversité et de leurs spécificités, les marines européennes forment bien un ensemble organisé, habitué à l’action commune, de dimension mondiale. Mais leur capacité d’assumer la sécurité et la défense de l’Europe de manière autonome, à moyen et à long terme, requiert un effort déterminé de planification et d’organisation de capacités opérationnelles et la mise au point d’un mécanisme de décision européen.
Document Type : Journal articles

Citation

Jean-François Guilhaudis, Louis Balmond, « Les capacités navales des Européens (II) : Les marines européennes, ensemble organisé, habitué à l’action commune, et capable d’exercer de manière autonome les grandes fonctions stratégiques ? », paru dans PSEI, Numéro 15. URL : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03158202