There’s words » : Dylan Thomas, Swansea et la langue

Wynn Thomas

Lire ce document Page de l'archive
Abstract :
International audience
Swansea ne fut pas simplement le lieu de naissance de Dylan Thomas, c’est aussi l’endroit où ce dernier s’est éveillé à la langue et où la langue est née en lui. Cet article étudie ce qui fut déterminant dans les premières années de la vie de Thomas : Shakespeare entendu dès le berceau, la cour de récréation pleine d’aventures linguistiques du parc de Cwmdonkin, l’école pour sourds et muets située près de chez lui, l’atmosphère d’un noir biblique de la chapelle fréquentée par la famille, les environnements verbalement émancipateurs de Warmley et du café Kardomah, les « milieux » linguistiques offerts par le Evening Post et le cinéma : tous ces éléments contribuèrent à la remarquable virtuosité poétique de Thomas. Cette étude conclut que c’est aussi à Swansea que Thomas revint, tard dans sa vie, pour affronter sa peur que la gloire ne l’ait transformé autant en victime des mots qu’en leur seigneur et maître.
Published : 2015
Document Type : Journal articles
Affiliation : Swansea University

Citation

Wynn Thomas, « There’s words » : Dylan Thomas, Swansea et la langue », Cycnos, 2015. URL : https://hal.science/hal-03139662